Cartes postales anciennes de Rennes

Titre

 

.

 

Ainsi nommé parce que conduisant à la petite ville d'Antrain au nord-est de l'Ille-et-Vilaine, le faubourg rennais d'Antrain s'appelait à l'origine faubourg Saint-Laurent ou Pré Saint-Laurent, car le village de Saint-Laurent-des-Vignes se trouvait dans cette direction, à 3 kilomètres de la ville.

Le début de la rue, côté ville, prolongement de l'actuelle rue Le Bastard, porta jusqu'à la Révolution le nom de rue de la Reverdiais. C'était à l'origine un faubourg populeux, rue étroite et maisons à pans de bois avec des petits commerces en rez-de-chaussée. La rue a été élargie au milieu du 19ème siècle, des hôtels particuliers en pierre ont été construits dans ce nouveau centre de la ville, et de rares maisons anciennes échappèrent à la destruction, on peut encore les voir.

Vers le milieu de la rue, un étonnant bâtiment à la structure en fer en façade, l'ancienne épicerie Valton, oeuvre de de l'architecte Guidet datée du 19ème siècle, possède des décorations du célèbre mosaïste Odorico.

Plus haut, au niveau de l'intersection menant vers l'Hôtel-Dieu, se trouve sur la gauche l'ancien couvent des Capucins, devenu le lycée privé Saint-Martin, avec sa chapelle.

.

 

Plan rue d antrain 

Dans sa seconde partie de la rue, après le carrefour avec la rue de l'Hôtel-Dieu et la rue Lesage, le faubourg, a été totalement rasé et reconstruit au 20ème siècle. Seuls ont échappé aux pioches des ouvriers l'ancien hôtel des Demoiselles, une maison d'éducation pour jeunes filles pauvres de la noblesse (devenu le collège de l'Adoration) et l'auberge des trois-Marches (le restaurant Le Coq Gadby). 

 

Rue d antrain2

rue d'Antrain

Rue d antrain3

rue d'Antrain

Rue d antrain

rue d'Antrain, maisons à pans de bois

Magasin valton 1le magasin "Valton"

9 rue d antrain rennes ille et vilaine france 2012son architecture de fer

Maison bois

vieille maison à colombages

Rue d antrain4

rue d'Antrain, le passage des Carmélites

Institution saint martin

ancien couvent des Capucins, lycée Saint-Martin

Saint martin

lycée Saint-Martin, en rouge, la rue d'Antrain

au fond à droite, l'Hôtel-Dieu

Adoration rennespensionnat de l'Adoration

Entree adoration rue d antrainentrée de l'Adoration

Les trois marches 1899l'ancienne auberge des Trois-Marches

Le coq gadbyaujourd'hui Le Coq-Gadby

Lecoq gadby

.

Aujourd'hui englobé dans la ville de Rennes, le petit village de Saint-Laurent-des-Vignes, avec son église paroissiale et son cimetière, était connu pour son établissement de soins Saint-Thomas de Villeneuve (devenu la clinique Saint-Laurent) qui avait pour vocation d'accueillir les personnes convalescentes ou surmenées. Avant le bourg de Saint-Laurent, on passait d'abord devant le café-tabac-épicerie "à l'arrêt des pêcheurs", à la Croix-Herpin. Celui-ci a maintenant disparu.

.

1st laurent la croix herpin

le café de la Croix-Herpin

2saint laurent4l'église de Saint-Laurent et son cimetière

4stlaurent2la rue principale de Saint-Laurent-des-Vignes

5saint laurent1au premier plan, la Communauté

6stlaurentSaint-Thomas de Villeneuve

7stlaurentle sanatorium

8stlaurentla cour intérieure, l'ancien cloître

9stlaurentles jardins

 

La maison du Teilleau, ci-dessous, appartenait à la famille de Louise Bodin (1877-1929), journaliste et ardente militante des droits de la femme. Cette dernière venait souvent s'y reposer vers la fin de sa vie.

.

Le teilleau1maison du Teilleau

Le teilleau2le Teilleau

Le teilleau3 sous boissous-bois au Teilleau

 

 

.

 

Philippe Saint-Marc

passeur de mémoire

Psmconservation du patrimoine rennais

 

.

 

 

 

Vous êtes le 32151ème visiteur

×